Chargement en cours
Nous contacter :
04 70 28 60 02
Rejoignez-nous :
Pharmacie Peyroux
  • 4 Place du Monument aux Morts
    03380 Huriel
  • 04 70 28 60 02

Actualités

Ne manquez aucune de nos actualités, évènements ou offres promotionnelles.

Il n'y a pas d'actualité pour le moment.

16 septembre 2021
Nous vous rappelons que nos horaires d'ouverture sont les suivants:
Lundi au vendredi :
de 8h30 à 12h30 et de 14h00 à 19h30

Samedi :
de 8h30 à 13h00Vous pouvez retrouver tous nos produits sur notre page dédiée.
Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter via notre formulaire de contact ou par téléphone au 04 70 28 60 02.
Pensez à nous ajouter (phiepeyroux@perso.alliadis.net) à vos adresses pour faciliter nos échanges.

Nous vous souhaitons une agréable visite sur notre site, à bientôt.
L'équipe de Pharmacie Peyroux
Médication familiale
Bobologie
Partez sereinement et emportez avec vous votre petite trousse à pharmacie. Durant votre séjour, certains petits maux peuvent venir vous tracasser : bouton de fièvre, allergies, jambes lourdes, mal des transports, … Au moment de partir en vacances, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien : il saura vous orienter vers les produits indispensables.  

Le bouton de fièvre :
Il se manifeste par une démangeaison et une tension sur un coin de la lèvre, suivies après quelques jours de la formation de vésicules contenant un liquide clair. Les vésicules deviennent rapidement opaques et se transforment en croûte. Au bout de 10 à 15 jours, la lésion guérit sans laisser de cicatrice apparente.

Nos conseils :

- Pour prévenir la survenue du bouton de fièvre, protégez vos lèvres à l’aide d’un produit à lèvres avec un indice de protection élevé.
- En cas de poussée, évitez les contacts rapprochés et ne partagez pas vos objets personnels.  

L’allergie au soleil :
Elle se déclare sous la forme de petits boutons très prurigineux sur les zones exposées du corps, telles que le décolleté, les épaules et les membres.

Nos conseils :

- Evitez de vous exposer aux heures les plus chaudes de la journée (entre 12h et 16h). - Appliquez une protection solaire avec un indice de protection élevé contre les UVA.
- Portez un vêtement sec, un chapeau à bord large et des lunettes de soleil.  

La rhinite allergique :
Le rhume des foins est une allergie saisonnière, souvent liée aux pollens. Elle se manifeste par des picotements dans le nez, de fréquents éternuements et un écoulement nasal clair. Une conjonctivite peut y être associée.

Nos conseils :
- Limitez autant que possible le contact avec l’allergène responsable (pollens).
- Aérez les pièces de vie et chambres chaque jour, le matin de bonne heure ou le soir.
- Se laver les cheveux quotidiennement, car les pollens peuvent s’y fixer.
- Ne pas faire sécher le linge en extérieur en cas de vent, car le pollen pourra s’y déposer.  


La conjonctivite :

Elle apparait sous la forme d’une rougeur, associée ou non à des picotements, des démangeaisons, un gonflement des paupières, une douleur, un écoulement de larmes ou un pus jaunâtre. Elle peut conduire à une baisse de la vue. Un virus, de la poussière ou une exposition excessive au vent ou au soleil peuvent en être l’origine.

Nos conseils :
- Portez des lunettes de soleil ; et en cas de baignade, portez un masque ou des lunettes de natation.
- Dès les premiers symptômes, nettoyez quotidiennement vos yeux à l’aide de sérum physiologique associé ou non à un collyre antiseptique.  

Les jambes lourdes :
La sensation de jambes lourdes et enflées est le plus souvent le signe d’un mauvais retour veineux. Le temps chaud, la sédentarité, la station debout ou le piétinement peuvent en être les causes.

Nos conseils :
- Pratiquez régulièrement une activité sportive, notamment la marche, la natation ou la gymnastique, qui favorisent une circulation du sang.
- Evitez les saunas, les bains chauds et les expositions au soleil, qui accentueront les effets.
- Portez des bas de contention en cas de longs trajets et pensez à vous dégourdir les jambes sur le trajet.
 

Les nausées et les vomissements :
Les nausées se manifestent par une sensation désagréable de mal au cœur, allant parfois jusqu’à des vomissements. Elles peuvent également être accompagnées d’un manque d’appétit, de fatigue et/ou d’une sensation générale de faiblesse. Les vomissements peuvent être précédés d’une salivation soudaine ou de sueurs.

Nos conseils :
- Allongez-vous ou marchez un peu en fonction de votre état de santé.
- Buvez à petites gorgées et prenez des repas légers et rapprochés. Evitez l’alcool, le café et le tabac.

Le mal des transports :
Le mal des transports (mal de mer, de l’air ou de la route) est un trouble lié aux déplacements qui peut se manifester par une sensation de malaise, des vertiges, des nausées, souvent accompagnées d’une transpiration abondante, voire de vomissements.

Nos conseils :
- Evitez de prendre un repas copieux avant le voyage, ainsi que la prise d’alcool, de tabac ou de café.
- Evitez toute activité durant le déplacement et concentrez-vous sur le trajet.
- Dans la voiture, installez-vous près du conducteur ou à l’arrière au milieu et regardez droit devant vous.
- Sur un bateau, restez à l’extérieur dans la mesure du possible.
- Dans le train/métro/bus, installez-vous près d’une fenêtre et dans le sens de la marche.  

La diarrhée aigüe :
Elle se manifeste par des selles liquides plus de trois fois par jour. En cas de symptômes persistants sur plusieurs jours ou si la diarrhée est accompagnée de douleurs abdominales, il est nécessaire de consulter un médecin. Son origine peut être variée : intoxication alimentaire, coup de chaud, consommation excessive de liquides frais/glacés, …

Nos conseils :
- Pour prévenir son apparition, lavez-vous les mains régulièrement.
- Si vous voyagez dans un pays où le niveau d’hygiène est faible, consommez de l’eau en bouteille et évitez les plats crus, froids ou réchauffés.
- En cas de diarrhée, pensez à bien vous réhydrater : buvez de l’eau, du thé sucré, des tisanes,… et privilégiez les aliments faciles à digérer (riz, potage, …)
Médication familiale
Bobologie
Un manque de vigilance suffit à attraper un coup de soleil qui pourrait ruiner une bonne partie des vacances. Comment soulager et apaiser une brûlure due aux UVB ?

Le coup de soleil est une brûlure cutanée due aux UVB. Elle se manifeste notamment lorsque l’on a exposé une partie du corps au soleil sans protection adaptée. Il existe différents types de coups de soleil et la brûlure peut être de 3 niveaux de gravité :

- Brûlure au 1er degré : c’est le coup de soleil le plus fréquent, il survient entre 6h et 24h après l’exposition au soleil. La peau est rouge vif, chaude et douloureuse. On peut observer un léger œdème de la peau qui devient blanche quand on appuie dessus avec un doigt.
- Brûlure au 2nd degré superficielle : elle apparait rapidement après l’exposition. Des cloques se forment sur la peau rouge, chaude et douloureuse.
- Brûlure au 2nd degré profonde : ce coup de soleil se traduit par la destruction de l’épiderme et du derme superficiel. Des cloques contenant un liquide clair se forment sur la peau blanche mais sans forte douleur.

Il est possible de soulager cette sensation de brûlure en cas de coup de soleil sur une surface réduite.

Voici quelques conseils :
- Dans un premier temps, refroidir la zone brûlée avec de l’eau entre 15°C et 25°C, ou prendre un bain pendant  au moins 15 minutes jusqu’à ce que la douleur soit soulagée.
- Puis appliquer une crème apaisante et cicatrisante plusieurs fois par jour tel que : « OSMOSOFT, BIAFINE, CICABIO, IALUSET », une crème après-soleil ou encore du gel à l’aloe vera. De plus, vous pouvez conserver le tube au réfrigérateur pour un effet plus apaisant.
- Dans tous les cas, boire beaucoup d’eau ou de boisson NON alcoolisée et prendre du paracétamol pour soulager la douleur. Les jours suivants ne pas s’exposer au soleil, une légère desquamation de la peau peut être observée, il faudra par conséquent bien hydrater. Quand la cicatrisation sera complète, une réexposition pourra être possible mais toujours avec écran indice 50+.

A savoir :

- Ne pas s’exposer entre 11h00 et 16h00.
- Se couvrir la tête et porter des lunettes de soleil.
- Appliquez la crème solaire avant exposition toujours en quantité suffisante et renouvelez là toutes les 2 heures minimum, ou après une baignade ou en cas de forte transpiration.
- Ne réutilisez pas le tube de crème solaire de l’été précèdent, celui-ci ayant été soumis à de fortes températures durant les longs trajets en voiture ou sur la plage, sa fiabilité n’est donc pas garantie.
Santé naturelle
Minceur
Pantalon serré, kilos en trop, rondeurs qui vous énervent, ... il faut agir pour retrouver naturellement votre poids de forme ! Et cela ne se fait pas en une semaine : plus les kilos superflus sont perdus dans la durée, moins il y aura d'effet yoyo. Alors, en plus d'une bonne motivation, de nombreuses plantes existent, pouvant vous aider à atteindre vos objectifs minceur !

Le thé vert 
Cette plante est utilisée depuis des millénaires dans la culture traditionnelle chinoise. Composé de théine et de cathéchine, le thé vert favorise le métabolisme des graisses et aide ainsi à brûler les graisses superflues.

Le pissenlit 
Aussi appelée dent-de-lion, c'est la plante des reins par excellence. Grâce à son effet diurétique, elle contribue à l'élimination de l'eau et des toxines.

L'ananas
Ce fruit aux multiples vertus contient une enzyme capable de scinder les grosses protéines, permettant d'accélérer leur digestion et leur évacuation.
 
Le café vert
Les graines du café vert ne subissent aucune torréfaction, ce qui lui permet de conserver une teneur importante en acide chlorogénique, composé reconnu pour ses vertus amincissantes et sa sensation coupe-faim.

Le guarana 
Souvent utilisé pour ses vertus tonifiantes, il est souvent l'ingrédient phare utilisé dans le cadre d'un régime minceur. En effet, il contient une quantité importante de guaranine, molécule proche de la caféine qui lui permet de favoriser la combustion des graisses et la perte de poids, tout en complément de mesures diététiques.

La reine des prés
Utilisée dès le Moyen-Age pour ses vertus diurétiques, la reine des prés aide à réduire l'aspect de la cellulite.

Le nopal
Il s'agit d'un cactus d'Amérique Centrale, produisant des fruits comestibles : les figues de Barbarie. Les fibres contenues dans la pulpe de ce fruit sont semblables à une éponge qui gonfle au contact de l'eau. Ce volume dans l'estomac procure rapidement une sensation de satiété.

Retrouvez nos produits naturels et Bio en pharmacie et n'hésitez pas à demander conseil !
Dermocosmétique
Soin dentaire
Une bonne santé bucco-dentaire se caractérise par l'absence de pathologies au niveau de la bouche et des dents. Une bonne hygiène bucco-dentaire est essentielle pour avoir une bonne santé globale. 7 français sur 10 appliquent les recommandations d'un brossage dentaire 2 fois par jour. Le temps de brossage des dents des français est de 56 secondes alors que 2 minutes sont normalement nécessaires par brossage.

Les dents

La partie visible de la dent s'appelle la couronne, constituée de l'émail (tissu dur et blanchâtre) et, en dessous de l'émail, la dentine (tissu dur et jaunâtre) donnant la forme à la dent. La partie non visible de la dent est la racine. La pulpe dentaire correspond au tissu mou présent au coeur de la dent et contient les vaisseaux sanguins et nerfs qui font vivre la dent.
Les dents de lait percent entre 6 et 10 mois, mais il se peut qu'elles apparaissent plus tôt. Les 20 dents de lait sont en place avant l'âge de 3 ans. L'arrivée de ces dents de lait peut être responsable de désagréments passagers chez le nourrisson : douleurs, salivation abondante, sommeil perturbé, agitation, manque d'appétit, fièvre... Il est conseillé d'utiliser un anneau de dentition et de le mettre au réfrigérateur : le froid est un excellent anti-douleur.Les dents définitives sont en général au nombre de 28 et sortent à partir de l'âge de 5-6 ans jusqu'à l'âge de 12 ans environ. Les dents de sagesse sont inconstantes et apparaissent vers 18-20 ans.

L'hygiène bucco-dentaire 
Le dentifrice utilisé doit contenir une dose de fluor adapté à l'âge de l'enfant. En présence de fluor, l'émail des dents se renforce et devient plus résistant, ralentissant la formation de plaque dentaire. Jusqu'à l'âge de 2 ans, on recommandera 1 brossage par jour. A partir de 2 ans, il est recommandé de réaliser 2 brossages par jour pendant 2 minutes.
Il existe des bains de bouche à visée thérapeutique contenant un antiseptique et un anti-infectieux : ils contribuent à réduire une infection ou une inflammation, facilitant la cicatrisation. Ils sont le plus souvent prescrit par un dentiste. Les bains de bouche d'entretien contribuent à améliorer l'hygiène bucco-dentaire et à rafraîchir l'haleine. Leur utilisation quotidienne ne présente pas de risque.

Les principales pathologies dentaires
L'hypersensibilité dentaire se caractérise par des douleurs sur l'ensemble des dents, au contact du chaud et du froid. Elle n'a rien à voir avec une carie dentaire. En cas d'hypersensibilité, il faut éviter de consommer des aliments trop acides et adopter un brossage dentaire doux. Il faut également éviter les chocs de température (boissons chaudes, glaces).
La carie dentaire est une maladie infectieuse d'origine bactérienne qui détruit progressivement la dent par déminéralisation. On a dans un premier temps une destruction de l'émail, suivie d'une agression de la dentine; puis de la pulpe de la dent, conduisant à la formation d'un abcès.
La "carie du biberon" concerne les dents de lait, qui sont plus vulnérables que les dents définitives, car l'émail est plus fin. Il est conseillé d'adopter de bonnes habitudes pour éviter la survenue des caries : préférer l'eau aux boissons sucrées, ne pas donner de boissons sucrées à l'heure du coucher, passer une compresse humide sur sa/ses dents au moment du bain ou lui brosser les dents avec une brosse à dent et un dentifrice adapté à son âge.
La maladie des gencives est aussi appelée gingivite : la gencive gonfle, devient rouge foncé et saigne au moindre contact. C'est une maladie fréquente, souvent localisée entre 2 dents, mais elle peut être plus étendue. Elle est réversible et sans séquelles. Sans traitement, elle évolue progressivement vers une parodontite.
La parodontite se traduit par une perte progressive de l'os autour des dents, entraînant à long terme un déchaussement et une perte des dents. Celle ci peut également avoir des répercussions sur votre santé générale : augmentation du risque de diabète ou des maladies cardiovasculaires. 
Les aphtes sont gênants et la plupart du temps bénins, guérissant même sans traitement en quelques jours. Cependant, la gène et la douleur peuvent être atténuées en utilisant un anesthésique local (gel ou crème). Voici quelques conseils permettant d'éviter l'apparition des aphtes : 
-   Diminuer les facteurs de stress.
-   Pratiquer une activité physique ou un sport permettant la relaxation.
-   Eviter les aliments pouvant être à l'origine des aphtes (noix, gruyère).
-   Se brosser les dents au minimum 2 fois/jour.
-   Consulter régulièrement un dentiste qui vérifiera l'état de vos dents.

5 recommandations au quotidien pour une bonne santé bucco-dentaire :
-   2 brossages par jour, matin et soir, pendant 2 minutes.
-   Utiliser un dentifrice fluoré.
-   Utiliser du fil dentaire chaque soir.
-   Prendre rendez-vous chez le dentiste au moins 1 fois/an.
-   Avoir une alimentation variée et équilibrée.
Vétérinaire
Vermifuge
Les chiens et les chats sont très souvent porteurs de vers intestinaux à l'origine de troubles digestifs : ce sont les parasites internes, qui s'installent dans le système digestif de l'animal. Il en existe deux sortes : les vers ronds et les vers plats.

Les différents types de vers
Les vers ronds sont les ascaris, qui peuvent mesurer jusqu'à 20 cm de long et seront responsables de retard de croissance, de troubles digestifs et d'amaigrissement. Il arrive fréquemment que les jeunes chiots et chatons soient infectés. Parmi les vers plats, on retrouve notamment le ténia, qui peut mesurer jusqu'à 80 cm de long. Il sera également responsable de troubles digestifs.
Ces parasites peuvent être à l'origine de contamination chez l'homme et plus particulièrement chez les enfants, qui se contaminent accidentellement par les œufs présents dans le milieu extérieur. 

Comment mon animal peut-il être infesté ?
Les chiens et les chats peuvent s'infester de différentes façons :
-   En avalant des puces, des petits mammifères ou des oiseaux.
-   En avalant des œufs de vers présents dans son environnement, y compris à la maison, même si l'animal ne sort pas.
-   Le chiot et le chaton peuvent être infestés dans le ventre de leur mère ou au cours de l'allaitement.

Les signes qui peuvent vous alerter 
Il est très difficile de savoir si un animal a des vers digestifs car les symptômes n'apparaissent qu'après une contamination déjà importante. Pour l'animal, la contamination est avant tout signe d'inconfort : baisse d'énergie, douleurs intestinales, transit perturbé, perte de poids, anémie. Des signes caractéristiques peuvent cependant vous alerter :
-   Le signe du traîneau : l'animal se frotte l'anus sur le sol en se traînant en position assise.
-   L'animal se lèche de façon importante l'anus.
-   Des "grains de riz" présents dans les selles ou sur les zones de couchage de l'animal (fauteuil, panier, couverture)
-   Des vomissements, des diarrhées, une baisse d'énergie ou une perte de poids.

A quelle fréquence dois-je vermifuger mon animal ?
De façon générale, la vermifugation de son animal de compagnie doit être adaptée en fonction de : l'âge de l'animal, le poids de l'animal, le mode de vie de l'animal (campagne ou ville), les facteurs de risque (gestation, infestation par les puces) ou la présence d'autres chiens ou d'enfants en bas âge dans le foyer. Voici un calendrier de vermifugation pour votre animal :
-   De la naissance à 12 semaines : 1 traitement toutes les 2 semaines.
-   Junior (de 13 semaines à 6 mois) : 1 traitement tous les mois.
-   Adulte (après 6 mois) : 1 traitement 2 à 4 fois par an, soit à chaque changement de saison, en fonction du risque d'infestation de l'animal ou si le mode de vie de l'animal le justifie.  

Pour les femelles en gestation, il s'agit de les vermifuger : 2 à 3 jours avant la saillie, à la mise-bas et tous les 15 jours après la mise-bas (soit à 2, 4, 6 et 8 semaines).

Les différents types de vermifuge
Il existe 3 types différents de vermifuge : comprimé, pipette et solution buvable. La solution buvable est une formulation adaptée aux chiots. Les comprimés ou les pipettes peuvent être utilisées à la fois chez les chiens et les chats.

Pour tout animal de compagnie, il est important de consulter le vétérinaire au moins 1 fois par an. Lui seul sera en mesure de poser un diagnostic adapté à votre animal.
Médication familiale
Allergie
Notre corps est exposé en permanence à des agents extérieurs : microbes, virus et bactéries. En temps normal, notre système immunitaire se défend naturellement vis-à-vis de l'agent extérieur, appelé "allergène". L'allergie correspond à une réaction disproportionnée de notre corps, à une défaillance du système immunitaire, qui s'emballe et réagit de façon disproportionné face à des agents normalement inoffensifs (poussière, pollens, aliments).

Il n'y a pas d'âge pour développer une allergie : elle est cependant plus fréquente chez l'enfant. Il existe des prédispositions génétiques à l'allergie depuis le plus jeune âge, on parle alors de sujets atopiques.

Les différents types d'allergies
Il existe différents types d'allergie en fonction de l'allergène incriminé :
-   Les allergies alimentaires : œuf, lait de vache, fruits, arachides
-   Les allergies respiratoires : pollen, poussière, pollution, acarien, poils d'animaux
-   Les allergies de contact avec la peau : produit chimique, métal, produit ménager entrant directement en contact avec la peau
-   Les allergies médicamenteuses
-   Les allergies professionnelles

Les symptômes
La durée d'apparition des symptômes peut aller de quelques minutes à plusieurs heures (2-3 heures) après le contact avec l'allergène responsable. Voici les différents types de symptômes les plus fréquemment rencontrés :
-   Oculaires : yeux rouges, larmoiements, œdème des paupières, sécrétions avec paupières collées, démangeaisons au niveau des paupières.
-   Cutanés : eczéma, urticaire, œdème de Quincke (réaction grave).
-   Digestifs : douleurs abdominales, diarrhées, vomissements, nausées, gêne à la déglutition, œdème de la lèvre.
-   Respiratoires : écoulement nasal, nez bouché, éternuements, démangeaisons du nez, toux, difficultés respiratoires persistantes, sentiment d'oppression de la poitrine, essoufflement après l'effort.  

Le choc anaphylactique correspond à une réaction allergique immédiate et généralisée : il s'agit d'une urgence médicale grave. Elle apparaît de façon rapide et violente (5 à 20 minutes). Son seul traitement sera l'adrénaline sous forme de stylo auto-injecteur. L'important est de réagir immédiatement et d'appeler le 15 (SAMU) le plus rapidement possible.

Le diagnostic
Le diagnostic des allergies se fait par le biais de tests de dépistage. Ces tests sont demandés lorsqu'il existe un terrain atopique familial ou lorsque les symptômes allergiques surviennent à chaque période chaque année. Cette consultation de dépistage est généralement menée par un médecin allergologue. 

Les traitements 
Le premier traitement en cas de réaction allergique est l'éviction totale de l'allergène incriminé. Cependant, supprimer l'exposition à l'allergène peut parfois s'avérer difficile lorsque celui-ci n'est pas encore bien identifié ou lorsque plusieurs allergènes sont en cause.
Différents traitements médicamenteux existent et peuvent être envisagés afin de soulager les symptômes : parlez-en avec votre médecin ou votre pharmacien !
Santé naturelle
Vitalité et Défenses naturelles
Le système immunitaire est constitué d’un ensemble de cellules qui travaille ensemble afin d’assurer la protection de l’organisme contre les agents pathogènes. Certains facteurs peuvent altérer cet équilibre : une alimentation déséquilibrée, une accumulation de toxines (tabac, pollution,…), le stress, le surmenage, le manque de sommeil. Sans système immunitaire, un petit rhume ou une simple égratignure serait une menace pour notre organisme. Fort heureusement, le système immunitaire de l’être humain est plutôt solide. L’immunité diminue avec l’âge, ce qui fait des personnes âgées des individus plus « à risques », mais aussi à certaines périodes de la vie, ou tout simplement, aux changements de saison.
Afin de passer l’hiver en toute sérénité, il est essentiel d’adopter une bonne hygiène de vie et d’opter pour des produits qui contribueront à renforcer vos défenses immunitaires. De nombreuses solutions sont proposées en pharmacie. N’hésitez pas à demander conseil !

Adoptez une bonne hygiène de vie !
  -   Lavez-vous les mains régulièrement : selon l’OMS, il s’agit de la mesure d’hygiène la plus importante pour prévenir des infections. A défaut, utilisez du gel hydro-alcoolique.
  -   Pratiquez une activité physique régulière et modérée à raison de 30 minutes par jour.
  -   Sortez & Exposez-vous à la lumière : 90% des besoins en vitamine D sont synthétisées par le rayonnement du soleil sur notre peau. Quelques minutes d’ensoleillement suffisent pour en bénéficier.
  -   Ne négligez pas votre sommeil : le manque de sommeil affaiblit le système immunitaire. Il est conseillé de dormir plus de 7 heures par nuit.
  -   Suivez une alimentation équilibrée, saine et variée : 3 repas principaux par jour, dont un goûter qui peut être ajouté.  

Faites le plein de vitamines et de minéraux !
Une cure de vitamines et minéraux à l’approche de l’hiver vous permettra de booster votre énergie et d’améliorer votre état de fatigue. Environ 20% de la population est carencée en magnésium : cette carence peut être à l’origine de fatigue ou de stress, facteur de risque pour l’immunité. La vitamine C permet la mobilisation des globules blancs, cellules de l’immunité, en réponse aux virus et bactéries. Elle procure une sensation de tonus chez les personnes fatiguées.

Pensez aux produits naturels !
Le ginseng est une plante médicinale adaptogène : elle aide l’organisme à combattre les agents pathogènes. Il est conseillé notamment pour lutter contre la fatigue physique et intellectuelle ; ainsi que pour stimuler les défenses immunitaires. Les produits de la ruche (propolis, gelée royale) sont reconnus pour leurs vertus immuno-stimulantes : ils peuvent être utilisés en cure dès la fin de l’automne, en prévention des infections hivernales.

Pour avoir plus de conseils, demandez conseil à votre pharmacien.
Catégories
Archives
Rejoignez-nous

Gestion des cookies

Ce site nécessite l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience et offrir une experience utilisateur optimale. Vous pouvez à tout moment les accepter ou les refuser depuis notre page dédiée.

Oups ...
Erreur