Chargement en cours
Nous contacter :
04 70 28 60 02
Rejoignez-nous :
Pharmacie Peyroux
  • 4 Place du Monument aux Morts
    03380 Huriel
  • 04 70 28 60 02

Conseils

Il n'y a pas de conseil pour le moment.

Médication familiale
Bobologie
Partez sereinement et emportez avec vous votre petite trousse à pharmacie. Durant votre séjour, certains petits maux peuvent venir vous tracasser : bouton de fièvre, allergies, jambes lourdes, mal des transports, … Au moment de partir en vacances, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien : il saura vous orienter vers les produits indispensables.  

Le bouton de fièvre :
Il se manifeste par une démangeaison et une tension sur un coin de la lèvre, suivies après quelques jours de la formation de vésicules contenant un liquide clair. Les vésicules deviennent rapidement opaques et se transforment en croûte. Au bout de 10 à 15 jours, la lésion guérit sans laisser de cicatrice apparente.

Nos conseils :

- Pour prévenir la survenue du bouton de fièvre, protégez vos lèvres à l’aide d’un produit à lèvres avec un indice de protection élevé.
- En cas de poussée, évitez les contacts rapprochés et ne partagez pas vos objets personnels.  

L’allergie au soleil :
Elle se déclare sous la forme de petits boutons très prurigineux sur les zones exposées du corps, telles que le décolleté, les épaules et les membres.

Nos conseils :

- Evitez de vous exposer aux heures les plus chaudes de la journée (entre 12h et 16h). - Appliquez une protection solaire avec un indice de protection élevé contre les UVA.
- Portez un vêtement sec, un chapeau à bord large et des lunettes de soleil.  

La rhinite allergique :
Le rhume des foins est une allergie saisonnière, souvent liée aux pollens. Elle se manifeste par des picotements dans le nez, de fréquents éternuements et un écoulement nasal clair. Une conjonctivite peut y être associée.

Nos conseils :
- Limitez autant que possible le contact avec l’allergène responsable (pollens).
- Aérez les pièces de vie et chambres chaque jour, le matin de bonne heure ou le soir.
- Se laver les cheveux quotidiennement, car les pollens peuvent s’y fixer.
- Ne pas faire sécher le linge en extérieur en cas de vent, car le pollen pourra s’y déposer.  


La conjonctivite :

Elle apparait sous la forme d’une rougeur, associée ou non à des picotements, des démangeaisons, un gonflement des paupières, une douleur, un écoulement de larmes ou un pus jaunâtre. Elle peut conduire à une baisse de la vue. Un virus, de la poussière ou une exposition excessive au vent ou au soleil peuvent en être l’origine.

Nos conseils :
- Portez des lunettes de soleil ; et en cas de baignade, portez un masque ou des lunettes de natation.
- Dès les premiers symptômes, nettoyez quotidiennement vos yeux à l’aide de sérum physiologique associé ou non à un collyre antiseptique.  

Les jambes lourdes :
La sensation de jambes lourdes et enflées est le plus souvent le signe d’un mauvais retour veineux. Le temps chaud, la sédentarité, la station debout ou le piétinement peuvent en être les causes.

Nos conseils :
- Pratiquez régulièrement une activité sportive, notamment la marche, la natation ou la gymnastique, qui favorisent une circulation du sang.
- Evitez les saunas, les bains chauds et les expositions au soleil, qui accentueront les effets.
- Portez des bas de contention en cas de longs trajets et pensez à vous dégourdir les jambes sur le trajet.
 

Les nausées et les vomissements :
Les nausées se manifestent par une sensation désagréable de mal au cœur, allant parfois jusqu’à des vomissements. Elles peuvent également être accompagnées d’un manque d’appétit, de fatigue et/ou d’une sensation générale de faiblesse. Les vomissements peuvent être précédés d’une salivation soudaine ou de sueurs.

Nos conseils :
- Allongez-vous ou marchez un peu en fonction de votre état de santé.
- Buvez à petites gorgées et prenez des repas légers et rapprochés. Evitez l’alcool, le café et le tabac.

Le mal des transports :
Le mal des transports (mal de mer, de l’air ou de la route) est un trouble lié aux déplacements qui peut se manifester par une sensation de malaise, des vertiges, des nausées, souvent accompagnées d’une transpiration abondante, voire de vomissements.

Nos conseils :
- Evitez de prendre un repas copieux avant le voyage, ainsi que la prise d’alcool, de tabac ou de café.
- Evitez toute activité durant le déplacement et concentrez-vous sur le trajet.
- Dans la voiture, installez-vous près du conducteur ou à l’arrière au milieu et regardez droit devant vous.
- Sur un bateau, restez à l’extérieur dans la mesure du possible.
- Dans le train/métro/bus, installez-vous près d’une fenêtre et dans le sens de la marche.  

La diarrhée aigüe :
Elle se manifeste par des selles liquides plus de trois fois par jour. En cas de symptômes persistants sur plusieurs jours ou si la diarrhée est accompagnée de douleurs abdominales, il est nécessaire de consulter un médecin. Son origine peut être variée : intoxication alimentaire, coup de chaud, consommation excessive de liquides frais/glacés, …

Nos conseils :
- Pour prévenir son apparition, lavez-vous les mains régulièrement.
- Si vous voyagez dans un pays où le niveau d’hygiène est faible, consommez de l’eau en bouteille et évitez les plats crus, froids ou réchauffés.
- En cas de diarrhée, pensez à bien vous réhydrater : buvez de l’eau, du thé sucré, des tisanes,… et privilégiez les aliments faciles à digérer (riz, potage, …)
Médication familiale
Bobologie
Un manque de vigilance suffit à attraper un coup de soleil qui pourrait ruiner une bonne partie des vacances. Comment soulager et apaiser une brûlure due aux UVB ?

Le coup de soleil est une brûlure cutanée due aux UVB. Elle se manifeste notamment lorsque l’on a exposé une partie du corps au soleil sans protection adaptée. Il existe différents types de coups de soleil et la brûlure peut être de 3 niveaux de gravité :

- Brûlure au 1er degré : c’est le coup de soleil le plus fréquent, il survient entre 6h et 24h après l’exposition au soleil. La peau est rouge vif, chaude et douloureuse. On peut observer un léger œdème de la peau qui devient blanche quand on appuie dessus avec un doigt.
- Brûlure au 2nd degré superficielle : elle apparait rapidement après l’exposition. Des cloques se forment sur la peau rouge, chaude et douloureuse.
- Brûlure au 2nd degré profonde : ce coup de soleil se traduit par la destruction de l’épiderme et du derme superficiel. Des cloques contenant un liquide clair se forment sur la peau blanche mais sans forte douleur.

Il est possible de soulager cette sensation de brûlure en cas de coup de soleil sur une surface réduite.

Voici quelques conseils :
- Dans un premier temps, refroidir la zone brûlée avec de l’eau entre 15°C et 25°C, ou prendre un bain pendant  au moins 15 minutes jusqu’à ce que la douleur soit soulagée.
- Puis appliquer une crème apaisante et cicatrisante plusieurs fois par jour tel que : « OSMOSOFT, BIAFINE, CICABIO, IALUSET », une crème après-soleil ou encore du gel à l’aloe vera. De plus, vous pouvez conserver le tube au réfrigérateur pour un effet plus apaisant.
- Dans tous les cas, boire beaucoup d’eau ou de boisson NON alcoolisée et prendre du paracétamol pour soulager la douleur. Les jours suivants ne pas s’exposer au soleil, une légère desquamation de la peau peut être observée, il faudra par conséquent bien hydrater. Quand la cicatrisation sera complète, une réexposition pourra être possible mais toujours avec écran indice 50+.

A savoir :

- Ne pas s’exposer entre 11h00 et 16h00.
- Se couvrir la tête et porter des lunettes de soleil.
- Appliquez la crème solaire avant exposition toujours en quantité suffisante et renouvelez là toutes les 2 heures minimum, ou après une baignade ou en cas de forte transpiration.
- Ne réutilisez pas le tube de crème solaire de l’été précèdent, celui-ci ayant été soumis à de fortes températures durant les longs trajets en voiture ou sur la plage, sa fiabilité n’est donc pas garantie.
Médication familiale
Allergie
Notre corps est exposé en permanence à des agents extérieurs : microbes, virus et bactéries. En temps normal, notre système immunitaire se défend naturellement vis-à-vis de l'agent extérieur, appelé "allergène". L'allergie correspond à une réaction disproportionnée de notre corps, à une défaillance du système immunitaire, qui s'emballe et réagit de façon disproportionné face à des agents normalement inoffensifs (poussière, pollens, aliments).

Il n'y a pas d'âge pour développer une allergie : elle est cependant plus fréquente chez l'enfant. Il existe des prédispositions génétiques à l'allergie depuis le plus jeune âge, on parle alors de sujets atopiques.

Les différents types d'allergies
Il existe différents types d'allergie en fonction de l'allergène incriminé :
-   Les allergies alimentaires : œuf, lait de vache, fruits, arachides
-   Les allergies respiratoires : pollen, poussière, pollution, acarien, poils d'animaux
-   Les allergies de contact avec la peau : produit chimique, métal, produit ménager entrant directement en contact avec la peau
-   Les allergies médicamenteuses
-   Les allergies professionnelles

Les symptômes
La durée d'apparition des symptômes peut aller de quelques minutes à plusieurs heures (2-3 heures) après le contact avec l'allergène responsable. Voici les différents types de symptômes les plus fréquemment rencontrés :
-   Oculaires : yeux rouges, larmoiements, œdème des paupières, sécrétions avec paupières collées, démangeaisons au niveau des paupières.
-   Cutanés : eczéma, urticaire, œdème de Quincke (réaction grave).
-   Digestifs : douleurs abdominales, diarrhées, vomissements, nausées, gêne à la déglutition, œdème de la lèvre.
-   Respiratoires : écoulement nasal, nez bouché, éternuements, démangeaisons du nez, toux, difficultés respiratoires persistantes, sentiment d'oppression de la poitrine, essoufflement après l'effort.  

Le choc anaphylactique correspond à une réaction allergique immédiate et généralisée : il s'agit d'une urgence médicale grave. Elle apparaît de façon rapide et violente (5 à 20 minutes). Son seul traitement sera l'adrénaline sous forme de stylo auto-injecteur. L'important est de réagir immédiatement et d'appeler le 15 (SAMU) le plus rapidement possible.

Le diagnostic
Le diagnostic des allergies se fait par le biais de tests de dépistage. Ces tests sont demandés lorsqu'il existe un terrain atopique familial ou lorsque les symptômes allergiques surviennent à chaque période chaque année. Cette consultation de dépistage est généralement menée par un médecin allergologue. 

Les traitements 
Le premier traitement en cas de réaction allergique est l'éviction totale de l'allergène incriminé. Cependant, supprimer l'exposition à l'allergène peut parfois s'avérer difficile lorsque celui-ci n'est pas encore bien identifié ou lorsque plusieurs allergènes sont en cause.
Différents traitements médicamenteux existent et peuvent être envisagés afin de soulager les symptômes : parlez-en avec votre médecin ou votre pharmacien !
Médication familiale
Le terme « contraception » désigne les méthodes utilisées pour éviter une grossesse. Il existe plusieurs moyens de contraception tels que la pilule, l’implant, le patch, l’anneau vaginal, le préservatif masculin, le préservatif féminin… La pilule est le contraceptif oral hormonal le plus utilisé et il existe plusieurs types de pilules :
-   Les pilules combinées ou oestro-progestative composées des 2 hormones similaires à celles fabriquées naturellement par les ovaires : l’œstrogène et la progestérone.               
-   Les pilules micro-progestatives composées uniquement de la progestérone.

La pilule se présente sous la forme d’un comprimé à prendre quotidiennement pendant 21 ou 28 jours.

La méthode de contraception est prescrite en général par un gynécologue, un médecin généraliste ou une sage-femme qui exerce dans un hôpital, un cabinet de ville ou un centre de planification et d’éducation familiale (CFF). Pour connaitre le centre le plus proche de chez toi il faut se connecter sur :https://ivg.gouv.fr/les-centres- de-planification-ou-d-education-familiale.html. Au cours de la consultation médicale, le professionnel de santé te posera des questions sur ton état de santé, tes antécédents personnels et familiaux ainsi que ta consommation de tabac et d’alcool pour déterminer la solution de contraception la plus adaptée.  

La pilule est un médicament, elle peut donc présenter des effets indésirables comme le gonflement des seins, une augmentation de l’appétit, des saignements en dehors de la période des règles peuvent apparaître au début de la prise d’une nouvelle pilule ou au bout de plusieurs mois.

L’association de la pilule et du tabac est déconseillée car cela peut entraîner des conséquences graves sur la santé. Si tu fumes, indique le aux professionnels de santé, une solution de sevrage existe.  

La pilule est une méthode de contraception très fiable à condition de la prendre régulièrement et à heure fixe. Pour éviter les oublis, associe la prise de ta pilule à un geste quotidien ou utilise l’alarme de ton téléphone portable. En cas d’oubli prend ton comprimé immédiatement et reprend le suivant à l’heure habituelle. Si ton oubli est supérieur à 12 heures pour une pilule combinée ou 3 heures pour une pilule micro-progestative, utilise un préservatif en cas de rapport sexuel. Tu peux aussi faire un test de grossesse 15 jours après pour te rassurer. 

La pilule ne protège pas des infections sexuellement transmissibles (IST) et du virus de l’immunodéficience (VIH). Pour assurer une sécurité maximale contre la grossesse, les IST et le VIH, une double protection est recommandée qui associe un moyen de contraception pour ne pas tomber enceinte et l’utilisation du préservatif masculin ou féminin pour éviter les IST et le VIH.      
Médication familiale
Vitamines
La fatigue se manifeste par une soudaine perte d’énergie, une lassitude ou encore une inefficacité intellectuelle. Vous vous sentez faible, sans force, « lessivé » ? Vous êtes moins dynamique ? Vous avez l’impression d’avoir moins de vitalité ?
Avant de chercher les causes d’un coup de fatigue, il est utile de déterminer s’il s’agit d’une fatigue physique ou d’une fatigue mentale. En effet, la fatigue due à un effort sportif ou une grossesse se manifestera différemment de la fatigue causée par un coup de mou, une baisse de tension ou par le manque de sommeil.

La fatigue résulte de nombreux facteurs, physiques ou mentaux. Elle peut être liée à une carence en oligo-éléments, qui sont des éléments indispensables pour le bon fonctionnement du corps, des muscles et du cerveau. Dans ce cas, une alimentation variée et équilibrée pourra vous aider à retrouver l’énergie. Cette fatigue passagère peut évoquer un déficit de certains oligo-éléments, notamment certaines vitamines B, la vitamine C ou le magnésium. En effet, les vitamines B (sauf B9) et C, et le magnésium sont des oligo-éléments essentiels, qui vont contribuer à un métabolisme énergétique normal.

La fatigue physique et mentale peut être due à un surentraînement sportif ou, à l’inverse, à un mode de vie trop sédentaire. Dans ce cas, il suffira d’ajuster vos activités quotidiennes. Elle peut encore être causée par le surmenage, à la maison ou au travail. Levé trop tôt, couché trop tard, notre vie est parfois trop remplie. Il sera alors important de lever le pied et s’accorder plus d’heures de sommeil.

L'association d'un certain nombre des symptômes suivants peut évoquer un déficit en magnésium :
-    Nervosité, irritabilité, anxiété légère, émotivité, fatigue passagère
-    Troubles mineurs du sommeil
-    Manifestations d'anxiété, telles que spasmes digestifs ou palpitations
-    Crampes musculaires, fourmillements.

Un apport en magnésium peut améliorer ces symptômes.



Vous souhaitez retrouver votre énergie du quotidien ?

Il existe des solutions pour lutter contre la fatigue. Vitamine C, ginseng, maté, gelée royale…

La vitamine C permet la mobilisation des globules blancs en réponse aux virus et bactéries : elle procure une sensation de tonus chez les personnes fatiguées.
Le ginseng est une plante médicinale adaptogène, c’est-à-dire qu’elle est capable d’aider l’organisme à combattre les agents pathogènes. Le ginseng est conseillé notamment pour lutter contre la fatigue physique et intellectuelle et pour stimuler les défenses immunitaires. Il est contre-indiqué chez les personnes sous AVK.
La propolis et la gelée royale sont reconnues pour leurs vertus immuno-stimulantes. On les utilise de préférence en cure pour prévenir les infections hivernales. Les produits de la ruche sont contre-indiqués chez les asthmatiques.

Venez découvrir notre sélection de produits (Médication familiale > Vitamines), en cliquant : ici.
Médication familiale
Bobologie
En été, les moustiques sont une véritable plaie pour les vacanciers. La plupart du temps inoffensifs, ils peuvent toutefois être vecteurs de certaines pathologies. Ce sont les femelles moustiques qui sont responsables de la piqûre. Certaines peaux sont plus fréquemment piquées que d’autres. Certains facteurs peuvent favoriser la piqûre : certaines odeurs synthétiques par exemple, mais également un climat chaud (température d’environ 20 à 30 °C) et humide. Certaines zones sont plus infestées que d’autres.

Voici quelques conseils pour passer des vacances sereines :
-  Fermer les fenêtres quand les lumières sont allumés.
-  Eviter de rester à côté d’une source de lumière ou d’un feu.
-  Privilégier les couleurs claires et portez des vêtements amples et couvrants.
-  Eviter de rester à proximité de sources d’eau stagnante.
-  Imprégner ses vêtements de solution répulsive. Penser à appliquer un répulsif sur la peau afin d’éloigner les moustiques.
-  Dormir sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide.
-  Des solutions naturelles existent pour éloigner les moustiques : citronnelle, géranium.  

Venez découvrir notre sélection de produits (Médication familiale > Bobologie), en cliquant : ici.
Médication familiale
Circulation et contention
L’insuffisance veineuse chronique est une pathologie fréquente, affectant le système circulatoire. Elle touche plus de 18 millions de personnes en France, avec une part héréditaire importante. Elle survient principalement chez la femme. Il s’agit d’une pathologie chronique touchant les veines : le sang stagne au niveau des jambes.

L’insuffisance veineuse se manifeste par des sensations de jambes lourdes, des crampes, voir des démangeaisons. Elle peut parfois s’accompagner de douleurs, de faiblesse musculaire, d’impatiences nocturnes, de brûlures ou de rougeurs au niveau du pied. Celui-ci est gonflé. Ces symptômes ne sont pas anodins et les complications peuvent devenir plus graves avec le temps, entraînant des pathologies plus sévères (thromboses, phlébites).

Certaines situations peuvent aggraver cette sensation de jambes lourdes, tels que les longs voyages, les sports traumatiques, la grossesse, la contraception ou la ménopause. Une station assis ou debout prolongée, ainsi que la chaleur, peuvent également être à l’origine de ces troubles circulatoires.  

Quelques conseils en hygiène de vie peuvent parfois suffire à soulager les symptômes :
-   Eviter les stations debout ou assise prolongées, les piétinements et le port de charges lourdes.
-   Eviter les talons hauts et les vêtements trop serrés.
-   Eviter une exposition prolongée aux sources de chaleur : soleil, bains, saunas.
-   Veiller à un bon équilibre alimentaire : privilégiez les aliments riches en antioxydants (polyphénols, vitamines ACE, zinc et sélénium). 
-   Surélever les jambes au repos : rehausser les pieds du lit de 10 à 15 cm pour la nuit.
-   Rafraîchir les jambes : terminer la douche par un jet d’eau froide du bas vers le haut des jambes.
-   Privilégier la marche ou la montée d’escalier aux transports ou aux ascenseurs.
-   Pratiquer une activité ou un sport non traumatisant (natation, vélo, yoga, golf).  

Pensez à venir nous demander notre questionnaire de sensibilisation sur la maladie veineuse.

N'hésitez pas à venir consulter notre sélection de produits (Médication familiale > Circulation et Contention), en cliquant : ici.
Catégories
Archives
Rejoignez-nous

Gestion des cookies

Ce site nécessite l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience et offrir une experience utilisateur optimale. Vous pouvez à tout moment les accepter ou les refuser depuis notre page dédiée.

Oups ...
Erreur